LyonJUG blog‎ > ‎

Retour sur la soirée messaging

publié le 24 janv. 2011 à 09:04 par Alexis Hassler   [ mis à jour : 2 mars 2011 à 06:43 ]

En ce mois de janvier, nous avions choisi un sujet orienté architecture et protocole avec le messaging. Ce type de sujet donne des présentations avec pas mal de concepts et assez peu de code. Les deux présentateurs, Arnaud Simon et Jeff Mesnil, sont des cadors dans leurs domaines, puisque chacun a contribué au sujet traité : Arnaud a participé à l'élaboration du protocole AMQP sur sa casquette de collaborateur Red Hat et Jeff est un des principaux développeurs de HornetQ.

Dans la première partie, Arnaud a eu la lourde tâche d'introduire les concepts. La tâche est ardue car il faut que ceux qui connaissent le messaging puissent profiter de ses connaissances, sans pour autant décrocher ceux qui ne le pratiquent pas. Je dois dire que j'ai été un peu surpris par le nombre important de participants dans cette seconde catégorie, et peut-être aurions-nous dû demander à Arnaud de commencer avec des notions plus fondamentales sur le messaging. A vous de nous dire ce que vous avez pensé, les boissons gazeuses et les cahouètes après les présentations ne servent pas qu'à remplir les estomacs, mais aussi à ce que vous nous exprimiez vos opinions et vos envies. Fermons la parenthèse. Arnaud a donc présenté les concepts spécifiés dans AMQP, avec tous les mécanismes qui permettent à ce protocole d'assurer à la fois une bonne interopérabilité entre les moteurs de messaging et un excellent niveau de performance. A la fin de la petite heure qui lui était accordée, Arnaud a été un peu frustré de ne pas pouvoir nous présenter plus de chose sur Apache Qpid, l'implémentation de référence de AMQP.

Dans la deuxième partie, Jeff nous a présenté un autre aspect du messaging : son interaction avec les technologies Web. En effet, en plus de JMS et de son API interne (core), HornetQ supporte un protocole plus ouvert, orienté texte comme stomp ou une interface REST, avec du JSON. Ces canaux de communication sont moins axés sur les performances, mais ouvrent des champs d'utilisation du messaging dans nos architectures. Il y a là des idées à creuser. Des idées, mais pas beaucoup de concret car nous avons malheureusement failli lorsqu'il a fallu fournir à Jeff du réseau adapté à sa démonstration. Mille excuses encore Jeff, nous essaierons de rejouer ton exemple lors d'un prochain JUG.

Nous avons donc eu deux présentations très différentes sur le style, avec des recouvrements intéressants. Même si le temps accordé à chaque présentation est court, j'aime bien ce format car je le trouve dynamique. Mais encore une fois, dites-nous ce que vous en pensez...

Les mêmes speakers se produiront au RivieiraJUG, le 11 mars 2011, et au MarsJUG, le 10 mars 2011.

Comments